Peinture humide et émaillage au four pour des surfaces de haute qualité

Pour les pièces lourdes et de grande taille, telles que les constructions métalliques, les ponts, les portiques de signalisation, etc. (jusqu’à 30 mètres carrés par tonne), la peinture humide reste le procédé de choix. Les pièces sont grenaillées à la main ou mécaniquement à l’air comprimé, puis disposées dans nos grands ateliers et enfin revêtues du système de protection anticorrosion de votre choix.

Nous appliquons des systèmes de revêtement pour toutes les catégories de corrosivité selon la norme EN ISO 12944, de l’application intérieure dans des locaux chauffés (C1) aux exigences les plus élevées dans la construction hydraulique en acier (C5).

Dans le cadre de notre contrôle de qualité interne, divers paramètres importants sont mesurés et contrôlés de manière standard.

– Qualité de l’air comprimé de sablage
– Epaisseurs de film humide et sec
– Climat intérieur

Sur demande spéciale, nos mesures peuvent être adaptées à vos besoins.

– Couverture anti-poussière
– Test de chlorure
– Élargissement de la surface
– Coupes transversales
– Tests de traction sur les adhésifs

Les constructions en acier plus légères telles que les rampes, les escaliers, les auvents, etc. (jusqu’à 30 mètres carrés par tonne) sont de préférence émaillées au four à l’usine de Kriens. Après le sablage à l’air comprimé, les pièces sont accrochées à des supports de produits, peintes par voie électrostatique puis séchées à chaud dans le four à environ 60°C. Ce procédé permet d’obtenir une qualité de surface optiquement supérieure tout en réduisant le temps de séchage de la couche de peinture.

 

nach oben